Études sur l’amélioration de la qualité par l’utilisation du TDD

Publié par David Beaumier le lundi 2 mars 2009 à 17:27

Un article publié dans le Empirical Software Engineering journal présente le résultats de quatre études qui comparent l'impact de l'utilisation de TDD sur la réduction des anomalies. L'article s'intitule Realizing quality improvement through test driven development: results and experiences of four industrial teams. Les auteurs proviennent de Microsoft, IBM et de l'Université de la Caroline du Nord.

Selon ses auteurs, l'article conclu que l'application du TDD permet une réduction variant de 40 à 90% par rapport à des projets similaires n'utilisant pas cette pratique de développement. Ils dénotent aussi une augmentation du temps de développement, mais comme je l'ai mentionné dans cet article précédent, il est fort probable qu'en comparaison les équipes témoin ne faisent pas (ou très peu) de tests unitaires. N'en demeure pas moins que l'augmentation de la qualité relevée est impressionnante.

InfoQ rapporte également une publication de Maria Siniaalto datant de 2006 dans laquelle l'auteur compare 13 expérimentations portant sur l'application de TDD dans divers contextes. Ses conclusions rejoignent celles de l'article du Empirical Software Engineering journal pour ce qui touche l'amélioration de la qualité. Fait intéressant, elle note qu'aucune étude à ce jour (2006) ne mesure l'impact de TDD sur la conception logicielle, alors qu'il s'agit pourtant d'un des première promesse de cette pratique. Tiens, un autre aspect de TDD sur lequel il me faudrait fouiller un peu plus et voir si des mesures ont été publiées au cours des trois dernières années.

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.