La scierie

Publié par Louis-Philippe Carignan le jeudi 8 décembre 2011 à 22:19

Merci à Patrick pour cette histoire.

Un entrepreneur acquiert une nouvelle scierie au coût de $20 millions. Elle opère avec un quart de travail. Bien qu'elle est rentable, notre nouveau propriétaire aimerait rentabiliser son investissement rapidement.

Il fait donc passer l'usine de un à trois quart de travail. En quelques semaine, l'usine fonctionne à plein régime pendant vingt-quatre heures. L'entrepreneur voit un impact rapidement sur son bilan financier. Plus d'argent rentre à la maison.

Cependant, après deux mois d'opération en continue, la productivité de l'usine commence à diminuer. Bien qu'elle fonctionne toujours avec ses trois quart de travail, sa rentabilité est égale à une usine qui n'a que deux quart de travail. Bientôt, l'usine est aussi rentable que si elle n'avait qu'un quart de travail bien qu'elle fonctionne vingt-quatre heures par jour.

Soudain, un employé avec plus de quarante années d'expérience dans l'usine vient frapper à la porte de notre nouveau propriétaire. Il lui annonce que les scies de l'usine doivent être aiguisées pour offrir un plein rendement. En fonctionnant à plein régime, l'usine n'a pas le temps d'arrêter pour aiguiser ses scies. Elles coupent mal le bois, ce qui fait qu'il y a plus de gaspillage dans l'utilisation de la matière première.

Et vous, prenez-vous le temps d'aiguiser vos scies en Agilité?

Mots-Clés :
blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.