Mon compte rendu du Agile Tour Québec 2011

Publié par Louis-Philippe Carignan le lundi 31 octobre 2011 à 20:00

Le 26 octobre dernier se tenait l'Agile Tour Québec 2011, événement annuel à Québec ou l'on discute et échange à propos de l'Agilité. L'événement en était à sa troisième édition avec plus d'une quinzaine de présentations divisées en quatre pistes simultanée. Parmi ces conférences, mon coup de cœur reste la conférence de Robert C. Martin à propos de l'architecture propre. Bien que j'aie suivi son cours Clean Code, il apportait d'autres notions lors de sa conférence qui n'avaient pas été abordé lors du cours. J'ai particulièrement apprécié le temps qu'il a pris pour sensibiliser la foule à l'importance des tests. J'ai aussi beaucoup apprécié la présentation de Christian Roy, vice-président chez De Marque, qui expliquait le cheminement de l'entreprise avec l'Agilité. Une belle preuve d'humilité ainsi que de partage d'expérience pour les autres entreprises qui désirent appliquer l'Agilité dans leur organisation.

Mais ce qui m'a le plus frappé lors de l'Agile Tour, c'est le nombre de personnes présentes. Lorsque nous avons organisé le premier Agile Tour à Québec en 2009, nous nous attendions à une centaine de participants. Nous avons atteint la capacité maximale de l'événement avec 200 personnes, tout en conservant une cinquantaine de noms sur la liste d'attente. Lors de l'édition 2010, nous avons prévu une capacité maximale de 300 personnes, chiffre atteint et encore, une cinquantaine de personnes sur la liste d'attente. En 2011, avec 400 participants, l'événement est encore complet et il y a, bien sûr, une liste d'attente.

J'ai aussi remarqué plus de « vestons » dans les corridors, signe à mon avis que l'Agilité a su souligner l'intérêt des gestionnaires. En 2009, j'avais remarqué que les gens présents étaient les gens actifs dans la communauté des T.I de Québec. Deux années plus tard, j'ai vu beaucoup de nouveaux visages qui sentent bien que l'Agilité est là pour rester. Que nous réserve l'Agile Tour Québec 2012? Sûrement un événement encore plus gros et qui ne pourrait être réalisé sans le temps et l'implication de nombreux volontaires qui font de cet événement une réussite. Il ne faut pas oublier que derrière un tel événement se cache plusieurs bénévoles qui croient en l'Agilité. Sans leur dévouement inégal, l'Agilité serait peut-être encore une niche à Québec.

Mots-Clés :
blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.