Dogme de l’agilité : Le triangle de projet agile

Publié par Philippe Tremblay le vendredi 12 octobre 2012 à 16:16

Cet article fait partie de la série sur Les dogmes de l'agilité

----

En gestion de projet traditionnel, les contraintes entourant un projet sont généralement celles-ci :

  • Portée (fonctionnalités)
  • Durée
  • Coûts

Ces contraintes se retrouvent illustrées sous la forme du « triangle de projet ».

Dans un modèle agile, le triangle traditionnel fait l’objet de distorsion puisque les contraintes sont observées sous un paradigme différent.

Triangle : traditionnel VS agile

En gestion traditionnelle, l’approche par phase d’un projet favorise grandement la cristallisation de la portée dès la mise en place du projet.  Et cette même approche, en repoussant au plus profond retranchement la notion de tests dans une « phase », tend à rendre la contrainte de qualité très malléable.

La vision agile du triangle de projet quant à elle favorise l’adaptation des fonctionnalités tout en intégrant un processus de qualité continu afin d’augmenter la prévisibilité d’un échéancier et budget fixe.

De plus, au cœur d’une approche agile se retrouve une nouvelle contrainte : la valeur.  Celle-ci est à la base de l’ensemble des décisions prises par l’organisation et ses équipes.

Agile _Triangle _Highsmith

Figure A – Contraintes de projets Agile

©Cette image est une propriété de M. Jim Highsmith (http://jimhighsmith.com/2010/11/14/beyond-scope-schedule-and-cost-the-agile-triangle/)

Triangle agile sans être flexible, possible?

Qu’arrive-t-il si une organisation désirant être agile ne peut adapter la portée, les fonctionnalités d’un projet?  Par exemple lorsqu’une loi ou un contrat fixe cette portée?

Peut-elle espérer l’agilité sans adhérer aux principes des contraintes de projet agile?

Certainement!  Ce n’est probablement pas la situation optimale.  Mais c’est la situation actuelle de l’organisation.  Et cette contrainte, qu’elle soit temporaire ou permanente, n’empêche pas l’atteinte d’une variété considérable des bénéfices des approches agile et lean.

La visibilité et la communication ouverte pourraient être des atouts appréciables pour l’organisation faisant face à de telles contraintes.  Car peu importe le projet, agile ou non, il y aura toujours des choix à faire : un peu plus de finition visuelle, un peu moins de performance, plus de robustesse, etc.

Moins flexible, mais tout aussi transparent

Lorsqu’une organisation fait face à une certaine rigidité de par ses conditions ou la nature de son existence, il devient impératif de communiquer cette situation clairement à l’ensemble de ses employées.

La transparence est une valeur essentielle d’une approche agile et un atout incomparable dans l’alignement des objectifs d’entreprise.  L’organisation devrait donc s’assurer d’exposer ces contraintes afin que chaque personne impliquée dans le projet puisse prendre des décisions éclairées en tenant compte aussi bien des conditions de succès que des contraintes du projet.

Le concept de « Project success sliders » pourrait être un outil efficace pour diffuser les impératifs du projet en terme de succès.

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.