Pourquoi HTML5 a supplanté Flex

Publié par Vincent Crépin le mercredi 12 juin 2013 à 22:04

Dans ma carrière de développeur passionné désirant toujours demeurer au niveau technique du développement logiciel, j'ai touché à une multitude de technologies de présentation. En évitant de remonter trop loin dans le passé, je peux dire que j'ai été tour à tour très à l'aise avec les technologies de présentation Web suivantes :

  • Applets Java
  • ASP.NET
  • HTML-Javascript
  • JSF-Facelets
  • GWT (Google Web Toolkit)
  • Adobe Flex (Flash)
  • HTML5

On peut regrouper toutes ces technologies selon deux modèles principaux : celles qui s'exécutent directement dans le navigateur et celles qui utilisent un moteur pour abstraire la technologie sous-jacente. Dans la dernière catégorie, on retrouve les technologies Applets Java, Flash et Microsoft Silverlight avec laquelle je n'ai pas travaillé. L'inconvénient de cette approche est la nécessité d'installer le moteur (le Flash Player dans le cas de Flash et la JRE dans le cas des Applets). L'installation du Flash Player est extrêmement simple et peu coûteuse en espace. D'ailleurs, le moteur Flash était présent sur près de 99% des navigateurs il y a à peine 3 ans, ce qui était plus élevé que le nombre d'usagers qui permettaient l'exécution de Javascript!

Je dois dire que je suis un peu surpris de constater la tendance du marché. Celle-ci s'oriente vers une technologie qui s'exécute directement dans le navigateur. On parle évidemment ici de HTML5. Je suis surpris parce que de très loin, la technologie la plus puissante et efficace avec laquelle j'ai travaillé est Flex. Il n'y a pratiquement pas de limites à ce que l'on peut faire dans un navigateur avec Flex. Et ça fonctionne. Tout le temps. Peu importe le navigateur utilisé. Évidemment il y a de petits accrocs occasionnels mais ce n'est nullement comparable au cauchemar de portabilité rencontré avec toutes les autres technologies. Et de plus, la productivité atteinte avec cette technologie est largement supérieure aux autres.   

Alors pourquoi HTML5 plutôt qu'une ou deux technologies présentant une couche d'abstraction avec le navigateur (comme Flex et Silverlight par exemple) ? Parce que dans notre industrie comme partout ailleurs, tout est une question de lobby. Et de désir des principaux joueurs de ne pas dépendre d'un autre joueur. Meilleur exemple : le refus d'Apple de supporter Flash sur ses tablettes IPad même si à ce moment, Flash était un incontournable. Dans ce cas-ci, Apple a été plus forte que le marché, ce qui constituait un pari risqué mais qui en bout de ligne semble avoir fonctionné. Les chiffres montrent un recul très important des développements faits en utilisant Flex et un avancement de ceux faits avec Objective-C (le langage utilisé nativement sur les plateformes Apple).

Pour ma part, avec HTML5, je considère qu'on retourne en arrière avec un modèle qui n'a jamais vraiment fonctionné très bien (à moins d'efforts considérables que peu d'entreprises peuvent se permettre). Je pense tout-de-même que c'est la seule option sur laquelle les principaux joueurs peuvent arriver à s'entendre puisque c'est un standard indépendant qui n'est pas contrôlé par une entreprise en particulier.  Et cette dernière phrase est critique dans mon analyse. S'ils réussissent à s'entendre et que tous les navigateurs supportent le standard de façon adéquate, nous arriverons possiblement à un état qui est comparable à ce que l'on a aujourd'hui (et que nous avons depuis des années) avec Flex. Cependant, il faudrait des outils pour augmenter la productivité lors de l'utilisation des technologies HTML-Javascript-CSS. Malheureusement, je remarque une forte carence à ce niveau sur le marché. Mais par contre, si certains joueurs récalcitrants décident, comme ils l'ont déjà fait dans le passé, de boycotter la démarche ou de prendre des chemins légèrement divergents, je pense que je vais décider alors de me recycler dans un autre domaine. :)

Plus sérieusement, je pense que cette initiative, qui n'est pourtant pas la première de ce type, pourrait être la bonne. J'ai le sentiment que les entreprises qui ne se conformeront pas à ce nouveau standard seront laissées de côté par une industrie qui demande de plus en plus des technologies standards et moins de dépendance par rapport à un fournisseur. Et je pense que nous arriverons à cet état d'ici 2 ans. Je ne serais pas encore totalement à l'aise actuellement de recommander à un client d'investir à fond dans HTML5 mais mon niveau de confort augmente progressivement depuis un an.

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.