Scaled Agile Framework (SAFe) : Les fondements

Publié par Philippe Tremblay le lundi 21 janvier 2013 à 16:25

Le Scaled Agile Framework (SAFe) est un cadre agile tentant de répondre aux nombreux défis auxquels doit faire face une grande entreprise lors d’une transition agile (voir notre article précédent à ce propos).  SAFe est un cadre éprouvé depuis plusieurs années par M. Dean Leffingwell lors de ses expériences avec des centaines d’équipe chez des compagnies telles John Deere et Nokia.  Une part de ce bagage de connaissances est disponible dans les quelques ouvrages écrits par M. Leffingwell, mais le point culminant du partage de cet itinéraire professionnel se retrouve désormais sous la forme d’un cadre agile publiquement accessible à tous : http://scaledagileframework.com.

SAFe

Agile & cie

Pour être en mesure de bien comprendre et surtout appliquer ce cadre, il est impératif d’avoir une vision et une compréhension étendue de l’agilité et ses confrères.  Plusieurs éléments de la grande famille de l’univers « agile » se retrouvent réunis au cœur du cadre.  Que ce soit des principes, des cadres existants ou certaines techniques, ceux-ci sont mis à profit afin d’atteindre la haute performance organisationnelle; terre promise de l’agilité :

  • Scrum
  • Lean
  • Principes du « Product development flow »
  • Kanban
  • Pratiques XP (eXtreme Programming)
  • Kaizen (amélioration continue)
  • Intégration continue
  • Analyse et architecture agile

Un pour tous et tous pour un

Cette intégration d’un ensemble assez large de composants du monde « agile » aspire à l’union des forces de chacun afin de résoudre les problèmes qui existent lors d’une transition vers l’agilité organisationnelle.  Bien que les bénéfices d’une telle approche soient trop variés (ainsi que dépendants du contexte) pour en effectuer une description exhaustive, nous aimerions vous en présenter quelques-uns.

  • Alignement (vision, objectifs, capacité, équipes, architecture, etc.)
  • Transparence organisationnelle
  • Utilisation de l’ensemble des forces (respect, implication et accomplissement de chacun)
  • Amélioration du cycle complet de « production »
  • Réduction des gaspillages à tous les niveaux de l’entreprise
  • Vision économique du flux de développement
  • Qualité intégrale

Conclusion

Le survol de ce qui compose le Scaled Agile Framework (SAFe) et de ses objectifs nous a permis d’établir les bases nécessaires à la compréhension du cadre.  Les prochains articles approfondiront certains aspects du cadre et surtout, tenteront d’identifier les bénéfices pouvant être obtenus par chacune de ces facettes.

Ce cadre, bien que très rigoureux, doit être considéré comme toute autre méthodologie ou pratique, c’est-à-dire que ce n’est pas une panacée.  Mais indéniablement, le caractère public du cadre (ouvert à tous) ainsi que l’expérience acquise dans de nombreuses entreprises en font un choix hors du commun et très certainement un point de départ solide pour quiconque voudrait démarrer une initiative d’agilité à grande échelle.

Mots-Clés :
blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.