Un sondage Agile toujours bien reçu

Publié par Louis-Philippe Carignan le lundi 4 mars 2013 à 08:00

Depuis maintenant 7 ans, la compagnie américaine VersionOne produit un sondage hautement respecté à propos de l’état de l’Agilité dans l’industrie des technologies de l’information. La compilation 2012 du sondage a été publiée dans les derniers jours. Vous le retrouverez ici.

La première information que j’ai apprécié dans ce sondage est la personne qui connaît le mieux l’Agilité dans l’organisation. À la page 3, la personne qui en connaît le plus est le Scrum Master suivi des rôles de gestionnaire (directeur, vice-président, etc). Je considère ce point important puisque le gestionnaire en charge d'un département T.I doit bien connaître les nouvelles façons de faire que ses équipes mettront en place.  

La deuxième information que j’ai notée est les pratiques Agile mises en place par les organisations. À la page 5, on y présente les 26 pratiques les plus couramment utilisées dans l’organisation. Bien que ce soit les mêmes pratiques que l’année passée, leur mise en application est en augmentation mis à part le déploiement continue. J’aime aussi corréler ces pratiques avec les 52 pratiques Agile que l’on retrouve sur le site de l’Agile Alliance. Présenté sous forme d’une carte de métro, on y voit les pratiques Agile catégorisées par ligne de métro. De plus, on peut cliquer sur chaque pratique pour connaître son historique ainsi que son utilité.

Les deux dernières informations que je trouve utile sont à la page 6 et 7. À la page 6, on présente les causes qui ont mené à l’échec de la mise en place de l’Agilité dans son organisation. La première cause est « La philosophie ou la culture de notre entreprise ne se conjugue pas avec les valeurs Agile ». Et si on va à la page 7, la question du bas évoque les barrières pour empêcher une adoption plus large de l’Agilité. Étrangement, 52% des répondants ont noté que leur incapacité à changer la culture organisationnelle pour rejoindre les valeurs Agile est le facteur primare pour empêcher l'adoption de l'Agilité.

Je me permets de faire un lien entre ces deux statistiques. À mon avis, la culture organisationnelle est l’un des facteurs les plus importants à considérer lorsqu’on débute une adoption Agile. Au-delà de son désir personnel d’améliorer son travail ainsi que celui de son équipe dans le but de mieux répondre aux besoins du client, est-ce que les pratiques mises en place suite à notre départ, une promotion dans un autre département ou l’arrivée d’un nouveau projet, survivront? Je pense que la culture organisationnelle, d’une manière ou d’une autre, fera en sorte que votre effort Agile subsistera sur le long terme.

Je vous invite donc à consulter ce sondage. Il peut être utile comme base de discussion avec vos gestionnaires lors d’un dîner pour discuter d’Agilité ou à l’intérieur de votre équipe si vous cherchez des pistes pour vous améliorer. 

 

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.