Copy Driven Development

Publié par Jean-Francois Gilbert le lundi 8 décembre 2014 à 00:00

Copy Paste

On l'a tous déjà fait : on ne sait pas trop comment utiliser un framework X ou encore on ne se souvient plus tellement comment implémenter un algorithme. Alors on cherche sur Bing (je blague !) et on copie le code dans notre logiciel. À première vue, c'est un gain de productivité fabuleux ! Mais lorsqu'on élève cette pratique au rang de méthode de travail, ça devient carrément du "Copy Driven Development". Et c'est dangereux !

Qu’y a-t-il de mal de mal à copier du code trouvé sur internet ? Quelqu'un d'autre s'est déjà tapé le sale boulot et c'est souvent du code spécialisé dont on ne se sert presque jamais. Je serais tout à fait d'accord si les développeurs prenaient le temps de comprendre ce que le code copié fait et comment ça fonctionne réellement. Notez-bien que je m'inclue dans le lot. Je plaide coupable d'avoir pratiquée le Copy Driven Development à plusieurs reprises. Mais j'essaie de me réhabiliter, votre honneur !

Le problème c'est que quand le code trouvé est copié dans votre projet, il devient VOTRE code. Si ça ne fonctionne pas comme prévu, s'il y a des bugs qui surgissent, serez-vous en mesure de les régler ? Si on le modifie, êtes-vous capable de garantir que ça va continuer de fonctionner comme prévu ? Est-ce que vous avez des tests unitaires qui valident son bon fonctionnement ? 

Je ne dis pas qu'on ne devrait jamais copier de code, mais je crois qu'il est de notre devoir de se l'approprier et d'en comprendre les subtilités. Selon moi, il doit servir d'outil d'apprentissage plutôt que de béquille à notre mémoire défaillante ou notre paresse intellectuelle.

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.