Test unitaire: la définition qui lève les barrières

Publié par Félix-Antoine Bourbonnais le lundi 10 février 2014 à 00:00

Beaucoup d’entreprises où nous passons semblent avoir une définition des tests unitaires qui seraient mieux résumés, selon moi, par le terme “tests développeurs”.

On considère alors, à tort, un test unitaire comme étant un test effectué par les développeurs avant les tests “fonctionnels”. On les associe aussi souvent, de manière erroné, à un test des limites sur chacun des champs d’un écran.

Ce n’est pas l’unité dont on parle ici ! L’unité dans un test unitaire est la classe (le code) ! C’est donc un test d’un niveau bien plus bas qui n’impacte que le développeur...

Peu importe le nom, la clé est de comprendre que grâce à la technologie moderne, il est désormais possible d’avoir des tests qui opèrent directement au niveau du code (chaque classe individuellement). Il s’agit alors d’une responsabilité propre aux développeurs indépendants des analystes fonctionnels ou de la gestion.

Ce niveau très microscopique qui nous est offert par la technologie s’avère également être celui qui est le moins fragile (probabilité qu’un test soit impacté par beaucoup de changements dans le système) car il inspecte une zone très limitée (portée).

Voici la clé de la maintenabilité des tests...

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.