What's next ... pour Agile?

Publié par Louis-Philippe Carignan le jeudi 16 janvier 2014 à 17:06

Cela fait maintenant près de 13 ans que le manifeste Agile a été rédigé et signé. Au tout début, et un peu avant même, XP, Crystal, DSDM et Scrum étaient les approches les plus souvent empruntées pour faire du développement « léger ». Pendant la décennie qui a suivi la signature du manifeste, XP, Scrum et Lean Software Development se sont distinguées du peloton. Depuis les dernières années, les sondages annuels de VersionOne ont toujours montré que Scrum et XP étaient les deux approches les plus employées sur le terrain. 

Mais les promoteurs de ces approches vieillissent. Ils sont pour la plupart dans la soixantaine. Certains ont pris leur retraite ou travaillent sur de nouveaux projets. 

Alors que se passe-t-il du côté de la relève? Qui sont les nouveaux joueurs et quelles sont les nouvelles approches qui prennent la relève? Bien que tous s’entendent dans notre communauté pour dire que la manifeste Agile survivra, avons-nous fait le tour avec l'Agilité et sommes-nous simplement rendus à répéter le message?

Voici un tour d’horizon des approches qui, à mon avis, semblent être en émergence.

Lean Startup

Piloté par Eric Ries qui a publié son livre « The Lean Startup » en 2011, ce créneau s’oriente beaucoup plus vers le côté Affaires du développement. Bien qu’il soit le seul homme au front, plusieurs livres ont été écrit en lien avec le sujet dont « The Lean Entrepreneur » et « UX for Lean Startups ». Une conférence a aussi lieu à chaque année et point important à mon avis, il a un logo pour représenter ce qu’il vend (Oups, s’cusé, promouvoit). Âgé de seulement 33 ans, nous n’avons sûrement pas fini d’entendre parler de Lean Startup. Je trouve que c’est une bonne chose que Lean Startup rayonne puisque les 10 premières années de l’Agilité étaient très orientées vers le développement. Lean Startup nous aidera à améliorer nos relations avec les utilisateurs.   

La méthode Kanban

David J. Anderson est à la tête de cette méthode qui, malheureusement, continue de s’accrocher avec Scrum. Probablement à cause des égos dans chaque camp à mon avis. Tout comme Lean Startup, les gens derrière la méthode Kanban tiennent plusieurs conférences annuelles. D’autres joueurs comme Jim Benson, Karl Scotland et Yuval Yeret viennent supporter David dans ses efforts de promotion. Des organismes comme le Lean-Kanban University (LKU) et la Limited WIP Society tentent de pousser cette approche sur plusieurs fronts. La LKU a la responsabilité de former des gens avec l’approche tandis que la Limited WIP Society tente d’être le point d’entrée de la communauté vers des ressources, blogues et outils pour soutenir la méthode Kanban.

Management 3.0

Puisque la majorité des signataires du manifeste Agile étaient fortement encrés dans le côté technique, certaines carences sont apparues avec le temps pour que l’Agilité s’établisse dans des organisations. L’une d’elle était la gouvernance ou plutôt, comment les gestionnaires (directeurs/vp/coordonnateur) doivent s’adapter pour comprendre et garder Agile vivante dans leur organisation. Publié en décembre 2010 par Jurgen Appelo, « Management 3.0 » est un livre orienté pour le gestionnaire Agile et comment ils doivent adopter leur posture lorsque l’Agilité s'enracine dans leur organisation. Par exemple, les auteurs précédant Management 3.0 donnaient peu d’explications lorsqu’ils abordaient le concept d’auto-organisation. Ils mentionnaient tout simplement que la meilleure structure d’une équipe était l’auto-organisation. Jurgen consacre plusieurs chapitres sur ce sujet pour mieux informer le gestionnaire de son rôle dans cette nouvelle structure. 

Agile Coaching Institute

Et pendant ce temps, Lyssa Adkins publie son livre « Coaching Agile Teams » en 2010. Tout comme Jurgen, Lyssa est venu répondre a un besoin manquant mais cette fois-ci, c’est au niveau des Scrum Master et des coach Agile. Encore une fois, les fondateurs de l’Agilité avaient mis l’accent sur l’équipe, le code, les bonnes pratiques (user stories, planning poker, tableau visuel) et la mécanique itérative et incrémentale. Il existait peu de livres pour parler en long et en large du Scrum Master, pourtant un rôle important dans tout ça. Lyssa a d’ailleurs fondé le Agile Coaching Institute avec Michael Spayd en 2010.  L’objectif de cet institut est de faire grandir les coach Agile qui sont des agents de transformation dans les organisation. Pour avoir suivi leur cours « Coaching Agile Teams (CAT) » et « The Coaching Stance », j’ai été très satisfait du contenu ainsi que de l’approche.

Expansion organisationnelle

Pendant que les personnes ci-haut poussent de nouvelles approches en lien avec l’Agilité, des personnes qui sont dans le domaine depuis plusieurs décennies reviennent à l’avant-front avec une façon pour élargir l’Agilité à toute l’organisation.

  • Scaled Agile Framework (SAFe) : Dean Leffingwell, un ancien vp de Rally Software et Rational Software, offre un cadre de développement Agile qui s’étend à toute l’organisation. Intitulé « Scaled Agile Framework », il divise l’organisation en trois couches pour qu’elle livre de la valeur au client : Portfolio, programme et équipe. Le site web de SAFe est particulièrement bien fait avec un schéma global détaillé qui permettre au lecteur d’approfondir les sections qu’il désire.
  • Path to Agility (PtA) : Peut-être par opportunisme, Ken Schwaber vient de lancer un modèle pour Scrum au niveau organisationnel. Nommé « Path to Agility », il n’est pas encore détaillé au grand publique. Bien qu’il ait écrit le livre « The Enterprise and Scrum » en 2007 expliquant comment l’organisation s’adapte à Scrum, Schwaber semble avoir modifié son approche pour inclure une boucle d’amélioration continue.
  • Disciplined Agile Delivery (DAD) : J’ai très peu d’information à propos de « Disciplied Agile Delivery », maintenu par Scott Ambler et Mark Lines. Contrairement à SAFe et Path to Agility, DAD semble est ouvert à toute personne qui désire s'implique dans la conception de DAD. Ils ont écrit un livre en 2012 mais je ne peux pas m'avancer plus à ce sujet.

J'ai aussi omis les approches de développement comme la livraison continue (Continuous Delivery) de Jez Humble et l'intérêt remarqué pour le BDD par des gens comme Matt Wynne. L'unique raison est que mes compétences techniques fondent à vu d'oeil à cause de l'évolution de ma carrière. Je me sens donc hésitant de bien commenter ces approches techniques, mais je les considèrent toujours aussi importantes dans le grand cadre de l'Agilité.

Il est encore trop tôt pour savoir ce qui va arriver avec SAFe, Path to Agility et DAD. Avec l’apparition de nouvelles plateformes telles que les mobiles, les tablettes et l’infonuagique, il sera intéressant de voir si ces techniques viendront modifier les habitudes de réalisation logicielle.

Une chose est certaine à mon avis, l’Agilité semble encore pertinente après une première décennie. Mary Poppendieck semble donc s’être trompée lorsqu’elle annonçait en 2011 que notre industrie se renouvèle à chaque décennie. En regardant de plus près les thèmes mentionnés dans ce billet, on s’aperçoit que ceux-ci sont en place pour continuer à supporter la manifeste Agile.

Mots-Clés :
blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.