Faire le double en moitié moins de temps avec Scrum

Publié par David Beaumier le mardi 3 février 2015 à 18:31

Scrum TwicetheworkhalftimeJ'ai récemment terminé la lecture du plus récent livre de Jeff Sutherland, le co-créateur de Scrum, s'intitulant Scrum: The Art of Doing Twice the Work in Half the Time. L'objectif avoué de Jeff Sutherland avec la publication de ce livre est de faire rayonner Scrum à l'extérieur du secteur des TI et du développement logiciel en particulier. Celui-ci s'adresse donc à des gestionnaires et leaders de tous les horizons. Personnellement, j'ai trouvé qu'il avait atteint son objectif. Il ne peut faire abstraction des succès de Scrum dans le monde du développement logiciel, mais il présente beaucoup d'exemples d'organisations oeuvrant dans d'autres secteurs d'activités qui appliquent Scrum. On voit clairement que Scrum a sa place dans les organisations modernes, particulièrement celles qui font face à des défis créatifs et qui doivent affronter l'incertitude (que ce soit face au marché ou au développement du produit/service lui-même).

D'entrée de jeu, sachez que ce n'est pas un livre pour apprendre comment mettre Scrum en application, il en existe déjà plusieurs qui sont excellents. C'est plutôt un livre qui présente les bénéfices qu'une organisation peut retirer en mettant Scrum en action. Et ça, je trouve que ce livre le fait merveilleusement bien. Jeff Sutherland a écrit ce livre en collaboration avec son fils, un ancien du réseau radiophonique NPR, ce qui n'est sans doute pas étranger au style d'écriture simple, direct et très imagé qu'on y retrouve.

Bien que je ne fasse pas, à priori, parti du public cible du livre, j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire. Après plus d'une décennie à mettre en oeuvre les pratiques Agiles et Scrum en particulier, j'ai trouvé cette lecture rafraîchissante et motivante. On s'éloigne parfois de l'essence de Scrum en le pratiquant au quotidien et les aspects mécaniques (telles que les cérémonies ou les artéfacts) peuvent finir par prendre le dessus sur les principes. Parce qu'il doit prouver son affirmation (le double de travail en la moitié moins de temps), Sutherland revient sur les fondements de Scrum et il met l'emphase sur les aspects qui font de Scrum un cadre de travail capable de rendre les individus et les équipes performants: la dynamique des équipes, l'importance accordée au temps, la réduction des gaspillages (sous toutes leurs formes), la visibilité sur la réalité et la gestion des priorités.

Cette lecture m'a aussi permis de prendre conscience de l'arrimage qui existe entre Scrum et le mouvement Lean. À maintes reprises, Sutherland démontre comment tel ou tel aspect de Scrum vient mettre en oeuvre un des principe du Lean. Il consacre même un chapitre entier à l'élimination des gaspillages, un fer de lance du mouvement Lean. Est-ce une stratégie pour favoriser un rapprochement de Scrum avec la communauté Lean et Kanban alors qu'il y a souvent eu des tensions entre ces deux groupes, souvent vu en opposition l'un à l'autre? Je ne sais trop, mais j'ai personnellement bien apprécié qu'on me présente la complémentarité des deux approches.

C'est donc une lecture que je vous recommande même si vous oeuvrez en développement logiciel et ce, quel que soit votre rôle. Je la recommande aussi fortement à tout gestionnaire, peu importe son secteur d'activité. N'hésitez donc pas l'offrir en cadeau à votre patron ou à le laisser traîner dans un endroit stratégique de vos bureaux. Je peux vous affirmer que la couverture attirera l'attention de beaucoup de gens (autant par sa couleur que son titre)!

En terminant, je vous propose cette vidéo d'une quinzaine de minutes où Jeff Sutherland présente plusieurs des éléments qu'il aborde en détail dans son livre.

D'autres billets qui pourraient vous intéresser

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.