Démystifier les rôles Scrum

Publié par David Beaumier le lundi 7 septembre 2015 à 15:48

L’équipe de l’Alliance Scrum a publié au début de l’été un article de référence intitulé Scrum Roles Demystified. J’ai trouvé que cet article présentait fort bien l’essence des trois principaux rôles que l’on retrouve dans le cadre de travail Scrum. Avec l’accord de l’Alliance, je vous propose un résumé de cet article afin d'en faire profiter l’ensemble de la communauté Agile francophone.

Pour les organisations et les équipes qui sont peu familières avec Scrum il est parfois difficile de bien saisir les responsabilités associées aux rôles Scrum. Les trois rôles n’ont pas nécessairement d’équivalents directs dans les approches traditionnelles. Il peut aussi arriver que l’on associe, à tort, certains des rôles avec ceux que l’on retrouve habituellement dans les projets. L'article de Scrum Alliance, et le présent résumé, se veulent donc une façon de clarifier l’essence de chacun de ces rôles.

Scrumroles Infographic FR

Le Product Owner

Le Product Owner (nommé tel quel dans la version française du guide Scrum) est la pierre angulaire du succès d’un projet ou d’un produit. Non seulement est-il responsable de déterminer ce qui doit être fait, mais il se doit de pouvoir démontrer pourquoi ces éléments sont importants et prioritaires. Sa responsabilité va donc bien au-delà d’une simple gestion du carnet de produit.

Dans le cadre Scrum le Product Owner demeure activement impliqué pour la durée complète des travaux. Il s’assure de la cohérence du travail réalisé par rapport aux objectifs d’affaires recherchés. Il est à l’écoute des rétroactions provenant du secteur affaires autant que de celles provenant de l’équipe de développement et apporte les ajustements nécessaires au carnet.

Notez que j'ai choisi le terme fiduciaire car souvent le Product Owner n'est pas réellement le propriétaire du produit à proprement parler. Les parties prenantes (ou fiduciants) lui délègue l'autorité requise pour bâtir le produit, mais ceux-ci demeurent les propriétaires et peuvent prendre action en conséquence.

L’équipe de développement

Une équipe de développement Scrum est habituellement composée de 5 à 9 personnes. Ce groupe possède collectivement les compétences requises pour mener à bien les travaux, avec le soutien du ScrumMaster. Comme Scrum permet le développement de produits de nature très variée, l’expertise de chacun des équipiers peut varier grandement d’une équipe à l’autre.

L’équipe de développement possède un haut degré d’autonomie afin de déterminer comment doivent être réalisés les travaux priorisés par le Product Owner. Cette autonomie vise à créer un solide esprit d’équipe, à développer le travail collaboratif et l’atteinte d’objectifs communs.

Le ScrumMaster

Le ScrumMaster agit sur deux axes principaux. Premièrement, il veille à ce que tous les membres de l’équipe, spécialement ceux de l’équipe de développement, puissent se concentrer sur les travaux. Il aide l’équipe à résoudre les éléments bloquants qu’elle rencontre et la protège des distractions qui pourraient surgir en cours de route.

De par sa connaissance approfondie de Scrum il veille également à l’application du cadre de travail dans l’équipe. Il guide l’équipe à travers les défis associés à l’application de Scrum. Il appui la personne exerçant le rôle de Product Owner afin de l’aider à tirer le maximum de Scrum.

La synergie

C’est la complémentarité qui existe entre les rôles du Product Owner, de l’équipe de développement et du Scrum Master qui permet d’atteindre les résultats exceptionnels que produisent les équipes Scrum. Il est essentiel de soutenir chacun de ces rôles lorsqu’une organisation met en oeuvre Scrum.

Conclusion

Je vous invite à lire l'article orginalement publié en anglais car il contient plusieurs précisions additionnelles qui, je crois, pourront vous aider à bien cerner les subtilités de chacun des rôles.

Aussi, il n’est pas toujours facile d’adapter du contenu anglophone vers une autre langue tout en en préservant le sens original. Surtout lorsqu’on souhaite que les termes utilisés soient appropriés pour les lecteurs des deux côtés de l’Atlantique (et ailleurs aussi). N’hésitez-pas à laisser un commentaire ci-dessous si vous avez des suggestions linguistiques à faire.

* Le matériel original est une propriété de Scrum Alliance et adapté avec permission.

blog comments powered by Disqus

0 Comments:

Post a comment

Comments have been closed for this post.